Le b.a.-ba du commerce

13 juillet 2018

Un changement dans l'économie mondiale pourrait avoir une incidence négative sur votre entreprise, ou éventuellement profiter à votre entreprise. Êtes-vous prêt à affronter tout scénario, et tirer parti des opportunités qui pourraient se présenter ?

Blog Tags

guerre commerciale

Ces deux dernières années, le terme « blockchain » est devenu l’un des plus importants de la sphère des entreprises et la blockchain continue de faire parler d’elle, à juste titre !

La blockchain offre une méthode cryptée et décentralisée de stockage de l'information et de la valeur qui, digitalement parlant, pourrait avoir des répercussions sur différentes industries. Mais qu’est-ce que cela implique précisément pour les supply chains mondiales ?

Blog Tags

blockchain

Le commerce international peut comporter nettement plus de risques que les transactions d'entreprise à entreprise sur le marché intérieur. S'il n’est certes pas possible d’éliminer tous les risques, il existe toutefois des accords commerciaux internationaux entre l’Union européenne (UE) et plus de 160 autres pays et /ou régions, permettant de minimiser les risques financiers tout en réduisant les droits de douane exigibles et en améliorant l’accès au marché.

Blog Tags

libre-échange

Sans grande surprise, le Brexit est la plus grande source d’incertitude pour les entreprises britanniques. C’est ce que révèle une enquête concernant les exportations des sociétés anglaises, réalisée récemment par Institute of Export & International Trade.

Blog Tags

douanes

Récemment, le paysage réglementaire de la lutte contre le blanchiment d'argent (LBC) a subi des changements importants. En cause, de nombreuses affaires de blanchiment d'argent très médiatisées, entraînant le durcissement des évaluations des risques ainsi que la mise en œuvre de normes KYC (Know Your Customer).

Blog Tags

exportations

En cause, des produits chimiques belges exportés en Syrie, dont certains pourraient servir à la fabrication d’armes chimiques. Dans le jargon du commerce international, ces produits sont des biens à double usage. Des dizaines de tonnes de ces produits chimiques ‚interdits‘ auraient été exportés par trois PME belges vers la Syrie après juillet 2013, et ce en dépit de l’interdiction en place. Les autorités douanières belges n’auraient visiblement pas respecté l’interdiction de l’OMC pour l’interdiction des armes chimiques.

Blog Tags

sanctions