Le b.a.-ba du commerce

6 novembre 2018

Comment les entreprises mondiales perçoivent-elles les blocs commerciaux ?

En règle générale, les entreprises mondiales aiment les blocs commerciaux, car à chaque bloc correspondent un ensemble de règles, de processus harmonisés et  procédures définies. Un dispositif simple et facile ? Ppas tant que ça. L’exemple de l’Union Européenne (UE) nous le démontre parfaitement. Le marché intérieur ou unique des 28 États membres est considéré comme une grande réussite : 

24 octobre 2018

Après des mois de concertations et de tractations, les États-Unis et le Canada ont trouvé un compromis de dernière minute sur le cadre d’un nouvel accord commercial tripartite qui remplacera l'ALENA. L’« Accord États-Unis–Mexique–Canada » (AEUMC) est un « nouvel accord commercial plus moderne » selon les termes de la déclaration commune publiée dimanche 30 septembre 2018 par Robert Lighthizer, le représentant au Commerce des États-Unis, et Chrystia Freeland, la ministre des Affaires étrangères du Canada  — les deux principaux négociateurs du nouvel accord.

7 septembre 2018

À un peu plus de six mois de la finalisation de la saga du Brexit, le gouvernement britannique prépare les entreprises à l'éventualité d'un « Brexit sans accord ». Dans ce scénario, qui est jugé vraiment improbable, le Royaume-Uni et l'UE se sépareront le 29 mars 2019 sans qu'un accord n'ait été mis en place pour définir leur nouvelle relation. Cela affecterait toutes les entreprises de l'UE et du Royaume-Uni spécialisées dans le commerce transfrontalier, ainsi que les entreprises qui exportent actuellement vers le Royaume-Uni dans le cadre des règles de l'UE.

31 août 2018

Étonnant le nombre considérable de personnes qui, sans être du métier, sont très au courant de la situation actuelle du commerce international – mais pas pour les meilleures raisons ! La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine occupe le devant de la scène dans tous les médias du monde, et les organisations spécialisées dans le commerce international en ressentent les effets. Mais les récents changements réglementaires en Chine ont été éclipsés par le débat sur l’escalade des taxes.

11 août 2018

La première série de sanctions américaines contre l'Iran est entrée en vigueur à minuit le mardi 6 août, affectant non seulement l'Iran, mais également le paysage commercial mondial. Les sanctions contre l'Iran, la Russie ou la Corée du Nord constituent non seulement un problème géopolitique pour les gouvernements mais également un enjeu majeur pour les entreprises privées. Si les gouvernements prétendent utiliser des sanctions économiques avec de bonnes intentions, pourquoi les entreprises privées devraient-elles être mises en péril ?

26 juillet 2018

Alors que le monde est de plus en plus connecté grâce aux nouvelles technologies et aux méthodes transports modernes, la politique économique de ces derniers mois semble aller à contre-courant de cette tendance. Alors que qu’une tendance au protectionnisme se fait sentir aux États-Unis et au Royaume-Uni, le Japon et l'UE viennent de conclure un accord historique semblant adresser un message aux pays du monde entier.

 

13 juillet 2018

Un changement dans l'économie mondiale pourrait avoir une incidence négative sur votre entreprise, ou éventuellement profiter à votre entreprise. Êtes-vous prêt à affronter tout scénario, et tirer parti des opportunités qui pourraient se présenter ?

Ces deux dernières années, le terme « blockchain » est devenu l’un des plus importants de la sphère des entreprises et la blockchain continue de faire parler d’elle, à juste titre !

La blockchain offre une méthode cryptée et décentralisée de stockage de l'information et de la valeur qui, digitalement parlant, pourrait avoir des répercussions sur différentes industries. Mais qu’est-ce que cela implique précisément pour les supply chains mondiales ?

Le commerce international peut comporter nettement plus de risques que les transactions d'entreprise à entreprise sur le marché intérieur. S'il n’est certes pas possible d’éliminer tous les risques, il existe toutefois des accords commerciaux internationaux entre l’Union européenne (UE) et plus de 160 autres pays et /ou régions, permettant de minimiser les risques financiers tout en réduisant les droits de douane exigibles et en améliorant l’accès au marché.

Sans grande surprise, le Brexit est la plus grande source d’incertitude pour les entreprises britanniques. C’est ce que révèle une enquête concernant les exportations des sociétés anglaises, réalisée récemment par Institute of Export & International Trade.